Blog

A Legend Returns: 2020 Toyota Supra Makes World Debut

12

  • First New Supra in the North America in 21 Years
  • First Global GR Model Developed by Toyota GAZOO Racing
  • Design Inspired by Calty’s FT-1 Concept
  • Two-Seat, Driver-Focused Cabin
  • 335-HP Turbocharged Inline-Six-Cylinder Engine
  • 8-Speed Transmission with Paddle Shifters
  • Standard Active Differential and Adaptive Suspension

 

TORONTO, ON – JANUARY 14, 2019 – In July 2018, in view of tens of thousands of spectators at England’s world-renowned Goodwood Festival of Speed, a low, long-hood sports car wearing full-body camouflage with mysterious “A90” markings blasted up the narrow, curvy hill-climb circuit. For Toyota enthusiasts, “A90” was the giveaway: the A40, A60, A70 and A80 that came before were Supras.

The Toyota Supra was coming back!

In January 2019, the fifth-generation GR Supra, the first global Toyota GAZOO Racing model, makes its undisguised world debut at the North American International Auto Show in Detroit, ending years of anticipation and speculation among sports car enthusiasts around the world. Behind the new Supra is a 50+ year lineage of unique Toyota sports and GT cars. Ahead of it awaits the world’s great driving roads, some of which were used to develop this all-new expression of Toyota pure sports car performance.

The 2020 Supra goes on sale in summer of 2019. Driving enthusiasts can look forward to an exhilarating blend of power, precision and agility thanks to a rear-wheel drive design that honours Toyota sports car heritage with its low centre of gravity and optimal weight balance. There is a strong connection to Toyota’s 1967 2000 GT and 1993-2002 Supra in both design and mechanical configuration.

Yet, the 2020 Supra is a fully forward-looking sports car, brimming with a cutting-edge powertrain, chassis and multimedia technology. Like the pinnacle of the previous Supra series, the 2020 model will be powered by a turbocharged inline six-cylinder engine. The new Supra’s 3.0-litre twin-scroll turbo six will produce 335 hp and 365 lb-ft of torque and will be teamed with a quick-shifting 8-speed automatic transmission with paddle shifters. Toyota projects 0-96 km/h acceleration in 4.1 seconds.

By defining specific performance and handling targets early in development, Toyota GAZOO Racing in Japan, with much input from Toyota Motor North America and Toyota Motor Europe, imbued the Supra with its own driving characteristics. While posting the kind of performance numbers that excite enthusiasts, the 2020 Supra will reward drivers of all skill levels with a thrilling sports car feel, even in everyday driving.

Toyota President and Master Driver Akio Toyoda tested the Supra on the Nürburgring and other racing venues to give his personal feedback as a Master Driver to ensure this new model would exceed the expectations of Supra fans across the globe.

Supra devotees have waited a long time for the next-generation model. They’ll find the 2020 Supra worth the wait.

Shaped by Emotion … and Racing

The 2020 Supra embodies its rich lineage at first glance, with a design that shows a particular kinship with the fourth-generation Supra built from 1993-2002, as well as the landmark 1967 Toyota 2000 GT. The resemblance is more than skin deep: the new-generation Supra also shares with those notable models the common traits of a short wheelbase, sophisticated chassis and high-performance inline-six-cylinder engine.

Toyota offered a glimpse of the new Supra’s design theme in 2014 with the dramatic FT-1 concept car that emerged from Toyota’s Calty design centre in California. Supra’s striking exterior design was inspired by the FT-1’s expressive form.

Optimization of the FT-1 design onto the efficient, high-performance packaging of Supra was achieved by condensing the forms, reducing unnecessary elements and further enhancing the dynamic and powerful character. It focuses on core Supra attributes, such as its inline six-cylinder engine and rear drive layout, while enhancing other features, such as stretching the hood to highlight the engine, creating a taut, but spacious two-seat cabin that helps accentuate an ultra-wide stance. The result is a look unique to Supra internally referred to as “Condensed Extreme.”

Functional by Design

The Supra design delivers a 50:50 weight balance while optimizing front-to-rear aerodynamic balance. Toyota’s sports car heritage is evident throughout. The double-bubble roof design, for example, recalls the Toyota 2000 GT and it reduces drag by shaving the roof centre to reduce the projected frontal area without sacrificing occupant headroom.

The front fascia was inspired by the fourth-generation Supra yet is even more expressive, with a prominent central grille section flanked by large air intakes. In the rear, the prominent, arching rear integrated spoiler, which helps to suppress aerodynamic lift, pays homage to the tall rear wing that was available on the fourth-gen Supra Turbo. The trapezoidal rear bumper shape conveys a dynamic sense of movement toward the tires.

The six-lens LED headlights integrate both daytime running lamps and turn signal functions to create a distinctive lighting signature for the new Supra. The rear combination lamps feature a simple structure with the turn, tail and stop functions integrated into the distinctive main ring shape. The backup lamps are LEDs located in the centre of the lower bumper.

Details Matter

Expressive colours accentuate the emotional connection drivers feel with a high-performance sports car, which is why the 2020 Supra’s paint palette will include bold red, yellow and blue shades. The available matte gray adds a sense of drama to the Supra’s tautly curved surfaces by combining a matte finish and a hint of blue to create a metal-like texture.

Other available colours include silver, white, black and dark gray.

Fun fact: In the new version of the famous Supra logotype, the “S” was inspired by a racetrack s-bend.

Cockpit Concept: Wrapping the Driver

The 2020 Supra cockpit deftly blends traditional GT elements with ultra-modern functionality. The low, narrow-section dash gives the driver expansive forward visibility, ideal for precisely placing the car in corners.

A high-definition colour display forms the instrument panel, projecting a large-diameter, three-dimensional meter dial that seems to float over it. The single-metre design consolidates information necessary for performance driving, such as the tachometer and shift-timing indicator, enabling the driver to easily focus on critical control information through the small-diameter steering wheel.

The display’s easy-to-read layout puts multimedia information, including audio and navigation, on the right side. A full-colour Head-Up Display projects vital driving and navigation information ahead of the driver.

Toyota designers took a fresh approach to designing the centre console, giving it an asymmetrical shape that tightly envelops the driver, with a padded pillar that serves as a right leg bolster. The passenger’s side of the console, meanwhile, is open for a roomy feel, yet also features kneepads for bolstering in corners.

The centre console tightly groups controls for sports driving. The climate control panel protrudes from the centre dash, easing operation without averting eyes from the road.

Racing-Inspired Seats

Toyota designed the 2020 Supra to be both an everyday sports car and an occasional track car. To that end, its sport seats, featuring integrated head restraints, were inspired by racing. The heated, leather seats use a narrow main section combined with the shoulder bolsters to firmly hold the driver and passenger.

Supra’s smartly trimmed luggage area, accessed via a lightweight composite hatch, offers capacity for two people to pack for a weekend getaway. The compartment is shaped to accommodate long items, such as a track day toolkit.

The 2020 Supra Performance Story

The 2020 Supra will feature a 3.0-litre turbocharged inline six that will produce 335 hp and 365 lb-ft of torque. The torque comes on strong from very low engine speeds, thanks to a combination of a twin-scroll turbocharger, direct fuel injection, and continuously variable timing on both the intake and exhaust camshafts. Engine response is further enhanced thanks to the inline six’s variable intake valve lift system that adjusts intake valve timing and duration.

The 8-speed automatic transmission delivers quick up- and down-shifts and features paddle shifters for manual control when desired. Short ratios for the lower gears and a Launch Control function enable powerful acceleration with maximum traction. Toyota estimates 0-96 km/h acceleration in 4.1 seconds. Top track speed will be electronically limited to 250 km/h.

The 2020 Supra will offer two driving modes, Normal and Sport. Sport Mode provides track-driving capability by reducing intervention of the traction and stability control functions as well as sharpening throttle response, increasing steering weight, improving transmission shift crispness, more aggressive active differential tuning and amplifying exhaust sound.

For performance driving enthusiasts, the Supra will have an active differential that uses an electric motor and multi-plate clutches to control lateral torque. The active differential precisely controls torque distribution between the rear wheels, with stepless variable locking from 0-100 per cent. The differential can control torque distribution between the rear wheels when cornering under both acceleration and braking, enabling greater momentum through a corner. The active differential is also effective at ensuring neutral handling by reducing both understeer and oversteer.

Chassis: Lessons from the Track

Toyota GAZOO Racing had a specific vision when developing Supra. High structural rigidity, a low centre of gravity and 50:50 weight distribution was paramount to Toyota’s goal of achieving neutral cornering balance. For example, Toyota identified nine areas of the vehicle’s rear structure to be reinforced to increase rigidity.

Toyota also specified spring and shock absorber tuning for the new double-joint spring strut front suspension and multi-link rear suspension. Likewise, Toyota set specific parameters for Supra’s stability control system performance.

The front suspension subframe and control arm mounting points are extremely rigid to yield precise cornering characteristics. Aluminum control arms reduce unsprung weight, resulting in superior agility and efficiency. High-performance wheel hubs feature increased stiffness and optimized kinematics. For precise handling, Supra features a variable assist and variable ratio sport-tuned electric power steering.

The multi-link rear suspension with a five-arm construction consists of lightweight aluminum to reduce weight while steel is employed in key areas for added strength and durability. The rigid rear subframe, and the bracing that connects it to the body structure, helps ensure extremely precise wheel control. Supra will come standard with 19-inch forged alloy wheels. The rear wheels and tires are wider than on the front (rear tires: 275/35R19; front tires: 255/35R19) to enhance grip, and performance Michelin Pilot Super Sport tires are fitted. Brakes are large at all four corners, highlighted by 13.7-inch front rotors held by 4-piston Brembo calipers.

Standard on Supra is Adaptive Variable Suspension. This system instantly adjusts damping force in response to driver input and road conditions. Two settings for the suspension are available – Normal and Sport.

Road and track development took place in France, Austria, Italy (including many winding roads through the Alps), Germany (including the Nürburgring track), Sweden (ice and snow road testing), the U.K., Japan, Australia, and the U.S. A global citizen, the new Supra will be assembled in Graz, Austria.

GT Comfort, Maximum Multimedia

Like its 1990s predecessor, the 2020 Toyota Supra will be equipped as a premium GT, with a deft balance of function and premium comfort and convenience features. Keyless Smart Entry, dual automatic climate control, auto-dimming rearview mirrors, rear camera, rain sensor windshield wipers, garage door opener, power folding mirrors, and a leather-wrapped steering wheel will be standard.

Standard active safety features include forward collision warning, automatic emergency braking with pedestrian detection, lane departure warning with steering assist, automatic high beam and road sign assist. Additional active safety and convenience features are adaptive full speed cruise control, blind spot monitor, rear cross traffic alert and rear end collision warning.

The new-generation Supra will of course deliver a state-of-the-art multimedia and connectivity experience. It will get an 8.8-inch touchscreen display with navigation, rotary touch controller, Supra Connect telematics services, wireless Apple CarPlay, a premium 12-speaker JBL audio system, and wireless phone charging.

50+ Years of Toyota Sports Car Heritage

The 2020 Toyota Supra traces a 50+ year lineage to Toyota’s first sports car, the 1965 Sports 800. This sleek but tiny (3.5 m. long) coupe offered a little over 40 horsepower from an air-cooled, two-cylinder boxer engine. The Sports 800 weighed just 580 kg and could reach 160 km/h in racing trim. It was successful in long distance races where reliability and fuel economy worked to its advantage. Here’s one for car trivia buffs: The Sports 800 was the first production sports car to have a lift-out aluminum roof panel.

2000 GT

In 1967, Toyota stunned the sports car establishment with the limited-production, hand-built 2000 GT. This six-cylinder, two-seat coupe smashed three world records and set 13 new international records for speed and endurance. Just 351 of the 2000 GTs were made, about 60 of those left-hand-drive for export to the U.S.

Nevertheless, many Americans saw the 2000 GT when a specially built roadster version was the automotive star in that year’s James Bond film, “You Only Live Twice.” Today, 2000 GTs can approach $1 million in collector-car auctions.

Age of the Supra

In 1978, Toyota introduced the first Supra (A40) as a premium, six-cylinder version of the popular Celica sports coupe. Four years later, Toyota began to separate the Supra from the Celica, with the second generation (A60) featuring a completely different front-end design and a striking Performance model with wider wheels and fender flares.

With the debut of the third-generation model for 1986 (A70), the Supra became its own distinct car. The following year, the Mk. III, as Supra aficionados call it, debuted a Turbo upgrade model with 230 horsepower.

Then came the icon: the fourth-generation Supra (A80, or “Mk. IV” to Supra buffs) arrived in 1993 and upended the global sports car / GT hierarchy. The Supra Turbo used twin sequential turbochargers to extract 320 horsepower from its 3.0-litre inline six. This utterly unique sports GT could accelerate from zero-to-96 km/h in under five seconds, trouncing direct competitors, as well as some European models costing two-to-three times as much.

The Mk. IV Supra left the North American market after 1998 but was produced until 2002. It went on to become famous for new generations in video games and in the “Fast and Furious” film series, stoking an intensely loyal following that helped spur Toyota to develop the all-new fifth-generation Supra.

Toyota GAZOO Racing

The 2020 GR Supra is the first global model developed by Toyota GAZOO Racing, the international umbrella for Toyota’s global motorsport program. In just the past year GR won the Le Mans 24 Hours race and the FIA World Rally Champions. Its work is based on three pillars: developing people through taking part in motorsport; creating fans through the excitement of motorsport and producing fun-to-drive cars; and making ever-better cars by applying the knowledge gained from motorsport competition.

This ethos has been fully embraced by both Kiichiro Toyoda, founder of Toyota, and Akio Toyoda, Toyota Motor Corporation president, for its goal of “making ever-better cars”. Starting with this Supra, Toyota GAZOO Racing will transfer technical learnings from the race track or rally stage to the development of not just new generations of Toyota’s sports-focused GR models, but also to its wider range of vehicles, driven by tens of millions of people around the world.

With the 2020 Supra, Toyota is seeking to ignite automotive enthusiasts with fond memories of the Supra, as well as spark a new wave of sports car fans around the world.

2020 SUPRA PRELIMINARY SPECIFICATIONS
Wheelbase 97.2 in.
Overall Length 172.5 in.
Overall Width 73.0 in.
Overall Height 50.9 in.
Track Width Front 62.8 in.
Track Width Rear 62.6 in.
Curb Weight 3,397 lbs.
0-96 km/h 4.1 seconds

Renaissance d’une voiture légendaire : la Toyota Supra 2020 est dévoilée en primeur mondiale

12

  • La première nouvelle Supra en Amérique du Nord depuis 21 ans
  • Le premier modèle GR développé par Toyota GAZOO Racing pour le monde entier
  • Un design inspiré du concept FT-1 de Calty
  • Un habitacle à deux places axé sur le conducteur
  • Un moteur turbo 6 cylindres en ligne de 335 chevaux
  • Une transmission à 8 rapports avec palettes
  • Un différentiel actif et une suspension adaptative de série

 

TORONTO (Ontario), le 14 janvier 2019 – En juillet 2018 en Grande-Bretagne, sous les yeux des dizaines de milliers de spectateurs du mondialement célèbre Goodwood Festival of Speed, une voiture sport surbaissée au long capot, peinte de couleurs camouflage et marquée de mystérieux sigles « A90 » parcourut à un train d’enfer l’étroit circuit jalonné de courbes et de pentes. Pour les fervents de Toyota, ce « A90 » était révélateur, puisque les Supra du passé portaient les noms A40, A60, A70 et A80.

La Toyota Supra allait revenir!

En janvier 2019, la GR Supra de cinquième génération, le premier modèle créé par Toyota GAZOO Racing pour le monde entier, sera dévoilée sans camouflage en primeur mondiale au Salon international de l’auto de Détroit, ce qui mettra fin à des années d’anticipation et de spéculation chez les amateurs de voitures sport de la planète. La nouvelle Supra est issue d’une lignée de voitures sport et de voitures GT Toyota uniques qui couvre plus de 50 ans. Devant elle s’ouvrent les routes les plus excitantes du monde, dont certaines ont servi pendant le développement de cette toute nouvelle pure voiture sport haute performance Toyota.

La Supra 2020 sera mise en vente à l’été 2019. Les passionnés du volant peuvent s’attendre à une alliance exaltante de puissance, de précision et d’agilité grâce à une configuration à propulsion arrière, à un centre de gravité bas et à un équilibre optimal du poids qui font honneur à toutes les voitures sport Toyota du passé. La nouvelle voiture est très inspirée, tant au point de vue des lignes qu’à celui de la configuration mécanique, de la Toyota 2000 GT 1967 de même que des Supra 1993 à 2002.

Mais la Supra 2020 est néanmoins une voiture résolument moderne dotée d’un groupe propulseur, d’un châssis et de technologies multimédia à la fine pointe. Comme l’étaient les plus puissantes Supra du passé, le modèle 2020 sera propulsé par un moteur 6 cylindres en ligne turbocompressé. Le 6 cylindres de 3 litres avec turbocompresseur à deux volutes de la nouvelle Supra produira 335 chevaux et un couple de 365 lb-pi. Il sera couplé à une transmission automatique à 8 rapports aux changements vifs et avec palettes au volant. Toyota prévoit une accélération de 0 à 96 km/h en 4,1 secondes.

Guidée dès le départ par des cibles de performances et de tenue de route bien définies, Toyota GAZOO Racing a développé au Japon, avec l’aide de Toyota Motor North America et de Toyota Motor Europe, une Supra dotée de caractéristiques dynamiques inédites. Tout en affichant le genre de chiffres de performance qui font saliver les amateurs, la Supra 2020 fera vivre aux  conducteurs de tous les niveaux d’habileté la joie de piloter une voiture sport exceptionnelle, même en situation quotidienne.

Le président de Toyota et maître pilote Akio Toyoda a fait l’essai de la Supra sur divers circuits, notamment celui de Nürburgring, pour pouvoir contribuer son apport personnel de pilote expert afin d’assurer que la nouvelle voiture surpasserait les attentes des fervents du modèle du monde entier.

Les fidèles de la Supra attendent depuis très longtemps le modèle de nouvelle génération. Ils constateront que la Supra 2020 justifie cette attente.

Façonnée par l’émotion… et la course

On reconnaît du premier coup d’œil la glorieuse lignée dont la Supra 2020 est issue grâce à une apparence très inspirée de la Supra de quatrième génération construite de 1993 à 2002, de même que de l’emblématique Toyota 2000 GT 1967. Et les ressemblances ne sont pas seulement cosmétiques, puisque comme ces modèles notables, la Supra de nouvelle génération reçoit un empattement court, un châssis sophistiqué et un moteur 6 cylindres en ligne hautement performant.

Toyota a offert un avant-goût de l’apparence de la nouvelle Supra en 2014 en dévoilant la spectaculaire voiture concept FT-1 dessinée par le studio californien Calty de Toyota. Les lignes extérieures saisissantes de la Supra s’inspirent des formes expressives de la FT-1.

Les concepteurs ont optimisé le concept FT-1 pour créer la voiture haute performance Supra en condensant ses formes, en éliminant ses éléments superflus et en amplifiant son caractère dynamique et puissant. Ils ont conservé les attributs fondamentaux de la Supra, comme son moteur 6 cylindres en ligne et sa propulsion arrière, tout en améliorant certains aspects, par exemple en allongeant le capot pour mettre le moteur en valeur, en dessinant un habitacle à deux places fonctionnel mais spacieux, et en créant une posture encore mieux campée sur la route. Il en résulte une Supra d’une apparence unique qu’on qualifie à l’interne de style « extrême condensé ».

Axée sur la fonctionnalité

Le poids de la Supra est équilibré 50:50 tandis que son aérodynamisme d’avant en arrière a été optimisé. L’hérédité des voitures sport Toyota est visible dans tous les aspects de la Supra. Le toit en double bulle, par exemple, rappelle la Toyota 2000 GT. Sa partie centrale est plus basse pour réduire la traînée en diminuant la surface frontale sans rien enlever au dégagement à la tête.

Le carénage avant a été inspiré de la Supra de quatrième génération, mais il est encore plus expressif grâce à une calandre centrale très présente flanquée de deux grandes prises d’air. À l’arrière, le grand aileron arqué intégré réduit la portance aérodynamique tout en rendant hommage à l’aileron très haut qui était disponible sur la Supra Turbo de quatrième génération. Le pare-chocs arrière de forme trapézoïdale projette une impression de mouvement dynamique vers les pneus.

Les phares à DEL à six lentilles intègrent les fonctions de feux de jour et de clignotants avant afin de créer une signature lumineuse unique pour la nouvelle Supra. Dans une structure simple et distinctive en forme d’anneau, les feux arrière combinent les fonctions de clignotants, de feux arrière et de feux d’arrêt. Les feux de recul à DEL sont montés au centre du bas du pare-chocs.

L’importance des détails

Une couleur expressive accentue l’émotion que le conducteur ressent devant sa voiture sport haute performance. C’est pourquoi la palette de couleurs de la Supra 2020 inclura des teintes vives de rouge, de jaune et de bleu. Un gris mat teinté d’un soupçon de bleu ajoutera à l’effet saisissant que produisent les surfaces incurvées avec précision de la Supra en créant une texture qui rappelle celle du métal.

Les autres couleurs disponibles incluent argent, blanc, noir et gris foncé.

Fait intéressant, le « S » de la nouvelle version du célèbre logo Supra a été inspiré d’une courbe en « S » de circuit de course.

Un poste de pilotage enveloppant

Le poste de pilotage de la Supra 2020 allie habilement les éléments traditionnels des voitures GT avec une fonctionnalité ultramoderne. Le tableau de bord bas et étroit procure au conducteur une visibilité très ouverte vers l’avant, idéale pour positionner la voiture avec précision dans les virages.

Les instruments sont constitués d’un affichage couleur haute définition au-dessus duquel semble flotter un cadran tridimensionnel. Ce cadran contient l’information essentielle nécessaire à la conduite haute performance, dont le tachymètre et l’indicateur de moment de changement de vitesse, pour que le pilote puisse facilement voir les données cruciales dont il a besoin en regardant à travers le volant de petit diamètre.

À droite de l’affichage facile à lire se trouvent les données multimédia, dont celles du système audio et du système de navigation en option. Un affichage tête haute couleur en option projette des informations importantes sur la conduite et la navigation devant le conducteur.

Adoptant une toute nouvelle approche, les concepteurs de Toyota ont dessiné un bloc central de forme asymétrique qui enveloppe le conducteur, auquel ils ont ajouté un montant rembourré sur lequel s’appuie la jambe droite. Du côté passager, le bloc est dessiné pour créer de la place tout en étant doté d’un coussin qui permet d’appuyer le genou pendant les virages.

Le bloc central regroupe dans un petit espace les commandes nécessaires à la conduite sportive. Pour qu’il soit facile de les atteindre sans détourner les yeux de la route, les commandes de température sont placées sur un panneau qui fait saillie du centre du tableau de bord.

Des sièges inspirés de la course

Toyota a conçu la Supra 2020 pour qu’elle soit une voiture sport qu’on conduit tous les jours et qu’on peut parfois piloter sur circuit. C’est pourquoi ses sièges sport en cuir chauffant avec appui-tête intégré sont inspirés des sièges de voitures de course. Ils présentent une section centrale étroite flanquée de traversins aux épaules qui maintiennent ferment le conducteur et le passager en place.

En ouvrant le hayon léger en matériau composite de la Supra, on découvre un compartiment de charge bien conçu capable de recevoir les bagages dont deux personnes ont besoin pour une escapade de fin de semaine. Le compartiment est de plus configuré pour recevoir des objets longs, par exemple la trousse d’outils nécessaire à une journée au circuit.

L’aspect performance de la Supra 2020

La Supra 2020 sera équipée d’un moteur turbo 6 cylindres en ligne de 3 litres qui produira 335 chevaux et un couple de 365 lb-pi. Le couple sera fort à partir d’un très bas régime grâce à une combinaison de turbocompresseur à deux volutes, d’injection directe et de distribution à calage variable en continu sur les arbres à cames d’admission et d’échappement. Et un autre système fait varier en continu le moment et la durée de la levée des soupapes d’admission.

La transmission automatique à 8 rapports produit des changements vers le bas et vers le haut rapides, et elle offre des palettes au volant qui permettent au conducteur de prendre le contrôle manuel quand il le désire. Des premiers rapports à étagement court et une fonction de contrôle du démarrage produisent des accélérations rapides avec un maximum de traction. Selon l’estimation de Toyota, la Supra accélérera de 0 à 96 km/h en 4,1 secondes. La vitesse maximale sur circuit sera limitée électroniquement à 250 km/h.

La Supra 2020 offrira deux modes de conduite : Normal et Sport. Pour produire des capacités de niveau circuit, le mode Sport réduit les interventions du régulateur de traction et de la fonction de contrôle de la stabilité, rend plus vive la réponse à l’accélérateur, affermit la direction, augmente la précision des changements de vitesse, rend le différentiel actif plus agressif et amplifie le son de l’échappement.

Au grand plaisir des amateurs de conduite sportive, la Supra sera dotée d’un différentiel actif qui emploie un moteur électrique et des embrayages multidisques pour contrôler le couple moteur. Ce différentiel actif module avec précision la répartition du couple entre les deux roues arrière, qui peut varier sans incréments entre 0 et 100 %. Il peut faire varier la répartition du couple entre les roues pendant un virage, en accélération comme en freinage, pour permettre plus de vitesse dans les courbes. Et il contribue de plus efficacement à la neutralité du comportement routier en réduisant autant le sous-virage que le survirage.

Châssis : les leçons du circuit

Toyota GAZOO Racing avait une vision précise en développant la Supra. Une rigidité structurelle élevée, un centre de gravité bas et une répartition du poids 50:50 étaient essentiels pour atteindre l’objectif fixé par Toyota d’un comportement neutre et équilibré en virage. Toyota a notamment identifié neuf zones de l’arrière du véhicule à renforcer pour accroître la rigidité.

Le constructeur a aussi spécifié le degré de fermeté des ressorts et des amortisseurs des nouvelles suspensions avant à jambes de force à double pivot et arrière à tiges multiples. Toyota a aussi établi des paramètres de fonctionnement précis pour le système de contrôle de la stabilité de la Supra.

Les points de montage du sous-cadre et des bras de la suspension avant sont extrêmement rigides pour favoriser la précision en virage. Les bras sont en aluminium pour réduire le poids non suspendu, ce qui accroît l’efficacité et l’agilité de la voiture. Les moyeux de roues haute performance offrent une très grande rigidité et une cinématique optimisée. La Supra est équipée d’une direction à assistance électrique variable et à rapport variable qui contribue à la précision de sa maniabilité.

La suspension arrière emploie cinq tiges en aluminium pour réduire le poids tout en utilisant de l’acier aux endroits où il est nécessaire de favoriser la résistance et la durabilité. Le sous-cadre arrière rigide et les renforts placés à ses points de montage à la structure de carrosserie contribuent à un contrôle extrêmement précis des roues. La Supra recevra de série des roues de 19 po en alliage forgé. Les roues et les pneus arrière seront plus larges que ceux de l’avant (pneus arrière 275/35R19 et pneus avant 255/35R19) pour améliorer l’adhérence, et la voiture sera chaussée de pneus Michelin Pilot Super Sport. Les quatre roues seront équipées de freins de grandes dimensions, dont des disques avant de 13,7 po avec étriers Brembo à quatre pistons.

Toutes les Supra recevront de série une suspension variable adaptative. Ce système ajuste instantanément la force d’amortissement en réponse aux actions du conducteur et aux conditions de la route. La suspension offrira deux réglages : Normal et Sport.

Le développement sur route et sur circuit a eu lieu en France, en Autriche, en Italie (dont sur de nombreuses routes en lacets alpines), en Allemagne (notamment sur le circuit de Nürburgring), en Suède (essais sur des routes enneigées et glacées), au Royaume-Uni, au Japon, en Australie et aux États-Unis. La Supra est donc une citoyenne du monde qui sera assemblée à Graz, en Autriche.

Confort GT, multimédia maximal

À l’instar de ses devancières des années 1990, la Toyota Supra 2020 sera équipée comme une voiture GT haut de gamme et offrira un équilibre soigné de fonctionnalité, de confort et de commodité. Un système de clé de proximité Smart Entry, le contrôle automatique de la température à deux zones, des rétroviseurs à atténuation automatique, une caméra arrière, des essuie-glace activés par la pluie, un ouvre-porte de garage, des rétroviseurs extérieurs à repli assisté et un volant gainé de cuir seront tous inclus de série.

Les fonctions de sécurité active de série incluront l’alerte de collision avant, le freinage d’urgence automatique avec détection de piéton, l’alerte de sortie de voie avec assistance à la direction, les phares de route automatiques et la reconnaissance des panneaux de signalisation. En outre, la Supra offrira en option d’autres fonctions de sécurité active et de commodité, soit le régulateur de vitesse adaptatif avec gamme complète de vitesses, le moniteur d’angles morts, l’alerte de circulation transversale arrière et l’alerte de collision arrière.

La Supra de nouvelle génération offrira bien entendu des systèmes de connectivité et multimédia à la fine pointe. Elle sera dotée d’un écran tactile de 8,8 po, d’un système de navigation, d’un contrôleur tactile rotatif, des services de télématique Supra Connect, de la connexion sans fil Apple CarPlay, d’un système audio haut de gamme JBL à 12 haut-parleurs et d’un chargeur de téléphone sans fil.

Un héritage de plus de 50 ans de voitures sport Toyota

Les origines de la Toyota Supra 2020 remontent à plus de 50 ans dans le passé, jusqu’à la première voiture sport de Toyota, la Sports 800 1965. Ce coupé élégant mais minuscule (3,5 m de longueur) était doté d’un moteur boxer bicylindre refroidi à l’air qui produisait un peu plus de 40 chevaux. La Sports 800 pesait seulement 580 kg et pouvait atteindre 160 km/h en version course. Elle a connu du succès dans les courses de longue distance, où sa fiabilité et son bon rendement énergétique jouaient en sa faveur. Voici un fait intéressant pour les mordus d’automobile : la Sports 800 a été la première voiture sport produite en série à être dotée d’un panneau de toit en aluminium amovible.

La Toyota 2000 GT

En 1967, Toyota a révolutionné le monde de la voiture sport en lançant un modèle construit à la main en nombre limité, la 2000 GT. Ce coupé deux places à moteur 6 cylindres a pulvérisé trois records du monde de vitesse et d’endurance et en a établi 13 nouveaux. Seulement 351 2000 GT ont été produites, dont environ 60 à conduite à gauche destinées à l’exportation aux États-Unis.

De nombreux Américains ont quand même posé les yeux sur la 2000 GT quand une version « roadster » spécialement conçue est devenue l’automobile en vedette dans le film de James Bond de 1967 On ne vit que deux fois. Une 2000 GT peut aujourd’hui se vendre près d’un million de dollars dans une vente aux enchères pour collectionneurs d’autos.

L’ère de la Supra

En 1978, Toyota lançait la première Supra (A40) à titre de version 6 cylindres haut de gamme du populaire coupé sport Celica. Quatre ans plus tard, avec la deuxième génération (A60), Toyota a commencé à séparer la Supra de la Celica. Le nouveau modèle présentait un avant d’apparence complètement différente et offrait une version Performance équipé de roues et d’évasements d’ailes plus larges.

Et en 1986, au lancement de la troisième génération (A70), la Supra est devenue un modèle distinct à part entière. L’année suivante était lancée le modèle Mk. III, comme l’appellent les fervents de Supra, équipé d’un moteur turbo qui produisait 230 chevaux.

Et en 1993, Toyota lançait celle qui est devenue une icône, la Supra de quatrième génération (A80, ou Mk. IV pour les mordus), un modèle qui a bouleversé toute la hiérarchie mondiale des voitures sport et GT. La Supra Turbo employait en séquence deux turbocompresseurs pour extraire 320 chevaux de son 6 cylindres en ligne de 3 litres. Cette voiture sport GT tout à fait exceptionnelle pouvait accélérer de 0 à 96 km/h en moins de 5 secondes, ce qui battait à plate couture ses concurrentes directes de même que certains modèles européens qui coûtaient deux ou même trois fois plus cher.

La Supra Mk. IV a quitté le marché nord-américain après 1998, mais sa production a continué jusqu’en 2002. Elle est ensuite devenue célèbre pour de nouvelles générations, qui l’ont connue dans les jeux vidéo de même que dans la série de films Rapides et dangereux. Tout cela a créé de nombreux adeptes irréductibles qui ont contribué à inciter Toyota à développer la toute nouvelle Supra de cinquième génération.

Toyota GAZOO Racing

La GR Supra 2020 est le premier modèle développé pour le monde entier par Toyota GAZOO Racing, la société internationale qui regroupe toutes les entités du programme mondial de sport motorisé de Toyota. Au cours de l’année qui vient de se terminer, la GR a remporté les 24 Heures du Mans et le Championnat mondial des Rallyes de la FIA. Le travail de Toyota GAZOO Racing repose sur trois piliers : former des gens par la participation aux sports motorisés; attirer des partisans en stimulant l’engouement pour les sports motorisés et la production de véhicules agréables à conduire; et fabriquer des véhicules toujours meilleurs en s’appuyant sur les connaissances acquises dans la compétition automobile.

Cette philosophie a été entièrement endossée par Kiichiro Toyoda, le fondateur de Toyota, et Akio Toyoda, le président de Toyota Motor Corporation, parce qu’elle inclut l’objectif de « fabriquer des véhicules toujours meilleurs ». En commençant avec la nouvelle Supra, Toyota GAZOO Racing transférera les connaissances techniques qu’elle a acquises sur les circuits de course et les pistes de rallye par le biais du développement non seulement des modèles GR sport de Toyota, mais aussi d’une gamme plus vaste de modèles que conduiront des dizaines de millions de personnes de par le monde.

Avec la Supra 2020, Toyota cherche à éveiller de merveilleux souvenirs de la Supra chez les fervents du volant qui l’ont connue, de même qu’à créer une nouvelle vague de passionnés de voitures sport dans le monde entier.

SPÉCIFICATIONS PRÉLIMINAIRES DE LA SUPRA 2020
Empattement 97,2 po
Longueur hors tout 172,5 po
Largeur hors tout 73 po
Hauteur hors tout 50,9 po
Voie avant 62,8 po
Voie arrière 62,6 po
Poids en ordre de marche 3 397 lb
0 à 96 km/h 4,1 secondes

—– DISCLAIMER —– This email (including any attachments) is confidential and may be subject to solicitor-client privilege. If you are not the intended recipient, you are hereby notified that any use, distribution or copying of this email is prohibited. If you have received this email in error, please immediately notify me and permanently delete this email. Opinions expressed in this email are those of the sender and not of Toyota. Please scan this email for viruses. Toyota does not accept any responsibility for problems caused by viruses, regardless of source.

Ce courriel (incluant toutes pièces jointes) est confidentiel et peut être assujetti au privilège du secret professionnel. Si vous n’êtes pas le destinataire visé, nous vous avisons par la présente qu’il est interdit d’effectuer toute utilisation, toute distribution ou toute copie de ce courriel. Si vous avez reçu ce courriel par erreur, veuillez aviser immédiatement le soussigné et supprimer ce courriel de façon permanente. Les opinions exprimées dans ce courriel sont celles de l’auteur et non de Toyota. Veuillez vérifier la présence de virus dans ce courriel. Toyota n’accepte aucune responsabilité pour des problèmes causés par les virus informatiques, peu importe la source.